Vous êtes ici

Bartoli en finale à Wimbledon

La joueuse française Marion Bartoli

La joueuse française Marion Bartoli | AFP - GLYN KIRK

Par

Publié le 04/07/2013 | 15:13, mis à jour le 05/07/2013 | 10:04

Marion Bartoli s'est qualifiée pour la finale de Wimbledon en éliminant facilement en deux manches 6-1, 6-2 la Belge Kirsten Flipkens. La Française, tête de série n°15 a balayé son adversaire, diminuée par une blessure au genou droit. En finale, Bartoli affrontera l'Allemande Sabine Lisicki, tombeuse d'Agnieszka Radwanska.

Il n'y a pas eu de match entre Bartoli et Flipkens. Pourtant seulement 5 places les séparaient au classement WTA avant cette demi-finale, la première confrontation entre les deux joueuses. Mais sur le Central Court, il y avait un monde entre l'offensive Bartoli, sûre de son jeu et de ses coups, et la trop timorée Flipkens qui découvrait les demi-finales d'un Grand Chelem. La diminuée aussi. La Belge arborait un gros bandage à son genou droit et elle a demandé l'intervention du médecin au coeur de la deuxième manche, alors qu'elle était menée 6-1, 3-0. Un répit de courte durée avant le succès inéluctable d'une Marion Bartoli déterminée qui s'offre la deuxième finale de Grand Chelem de sa carrière, six ans après celle perdue à Londres en 2007 face à Vénus Williams.

On ne sait pas dans quelle mesure, la blessure de la Belge l'a handicapée, mais cette Bartoli là aurait été difficile à aller chercher pour la tête de série n°20. Dès le début de la rencontre, la Française a montré sa détermination. Après le gain de sa mise en jeu, elle breakait d'entrée son adversaire (2-0) et confirmait dans le jeu suivant en sauvant au passage une balle de débreak. Menée 3-0, la Belge remportait enfin sa mise en jeu (3-1) avant de perdre les six suivants. A 6-1, 3-0 contre elle, Flipkens profitait du changement de côté pour se faire soigner son genou bandé. Une interruption de quelques minutes nécessaire pour stopper l'hémorragie et se refaire une santé sur le plan physique et du jeu. Battue dans l'échange, souffrant sur le service de la Française (5 aces), elle n'a jamais trouvé de solutions pour contrecarrer la marche en avant de Bartoli.

Retour en finale

Le break remporté après la coupure (3-1) n'a été qu'un feu de paille puisque Bartoli a tout de suite remis la pression (4-1 nouveau break) avant de conclure sur son service (6-2) après 1h02 de jeu. "J'ai joué tellement bien, je me sentais tellement bien aujourd'hui. J'ai réussi de grands passings, de bons lobs, tout a marché à la perfection. Réussir un match comme ça en demi-finale de Wimbledon c'est juste un sentiment incroyable", a déclaré Bartoli qui a remporté presque deux fois plus de points que son adversaire (53 points à 28). Terriblement efficace dans les moments importants (5 balles de break converties sur 7), sa victoire récompense son allant et son tennis offensif (23 coups gagnants). Six ans après sa première finale sur le gazon londonien, la revoilà donc en finale après n'avoir croisé aucune joueuse du Top 15 depuis le début de la quinzaine. Elle pourrait même remporter son premier Grand Chelem sans avoir à en affronter puisqu'en finale, elle croisera la route de l'Allemande Sabine Lisicki (24e mondiale), contre qui elle a déjà perdu 3 fois, pour une seule victoire. 

Les résultats du jour

Simple dames (Demi-finales):
Marion Bartoli (FRA/N.15) bat Kirsten Flipkens (BEL/N.20) 6-1, 6-2

Sur le même sujet

Roland-Garros : Toute l'actualité et 100% des matchs en direct