Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Dumerc sauve les Bleues

Basket - Dumerc sauve les Bleues

Publié le 03/08/2012 | 22:52, mis à jour le 13/03/2013 | 15:42

Basket: les Françaises souffrent face à la Grande Bretagne

Céline Dumerc (AFP)

Les Françaises ont connu les plus grandes difficultés pour venir à bout de la face à la Grande Bretagne 80 à 77 après prolongation grâce à une Céline Dumerc doublement décisive en fin de match. Après trois victoires inaugurales, l'équipe de France enchaine une quatrième victoire et reste en course pour la première place avec la Russie qu'elle affrontera dimanche.

"A un  moment donné, il n'y a plus rien d'autre à faire. Quand on est mené de trois  points, il faut envoyer!' a résumé Céline Dumerc.  Une rencontre de basket ne se joue à pas grand chose. Souivent à un ou deux paniers. La capitaine des Bleus, décidément irrésistible depuis le début du tournoi, a d'abord arraché la prolongation sur un missile longue distance à trois  secondes de la fin. Elle a remis ça cinq minutes plus tard pour marquer le  panier de la victoire, primé aussi, à une seconde de la fin. Avant ce dénouement extraordinaire, la France n'a pas réussi un grand match. Le match s'annonçait mal puisque les Française mettaient plus de trois minutes pour inscrire leur premier panier.

Les joueuses de Pierre Vincent ont connu beaucoup de  difficultés pour se débarrasser des Britanniques contre lesquelles elles  avaient perdu en match de préparation avant les Jeux à Sheffield. Elles ont accumulé les pertes de balle et n'ont pas réussi à freiner la  meilleure joueuse adverse, Johannah Leedham (29 points). Transcendées par leur public, les locales ont proposé un basket physique et pragmatique.

Deux tirs à trois points

Dumerc a  commencé ses tours de magie derrière l'arc pour terminer avec 14 points, deux  de moins que Edwige Lawson et Sandrine Gruda, les meilleures Bleues dans cet  exercice. Menées de trois points 6 secondes de la fin (64-67), Céline Dumerc a pris ses responsabilités pour égaliser avec un panier à trois points rapide.

Sans défense ou presque, les coéquipières de Sandrine Gruda n'ont jamais pu endiguer les Britanniques en réussite au lancer franc (21 sur 22) avant un premier raté à 10 secondes de la fin. A 77-77, ce raté lançait la meneuse des Bleues, en confiance depuis le début du tournoi, vers un panier à trois points victorieux à 0,2 seconde de la fin. 'La Grande-Bretagne  a été très combative et on a eu quelques difficultés à s'adapter. On revient de  loin et c'est la preuve qu'on forme une grande équipe', a souligné l'héroïne de ma rencontre.

La panier "jordanesque" de Céline Dumerc

La bonne nouvelle, déjà officielle avant leur match face à la  Grande-Bretagne, est que les Françaises ne peuvent plus terminer au-delà de la  troisième place de leur groupe, ce qui leur évitera très probablement de  croiser les grandes favorites américaines en quarts de finale. Selon leur classement, elles devraient rencontrer la Turquie, la Chine, la  République tchèque voire la Croatie, tous des adversaires à leur portée. Un panier à trois points qui vaut de l'or.

Céline Dumerc et Isabelle Yacoubou savourent la victoire