Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez La Boxe française K.O. debout

Boxe - La Boxe française K.O. debout

Publié le 07/08/2012 | 23:00, mis à jour le 13/03/2013 | 15:42

Boxe : Vastine éliminé en quarts de finale

Alexis Vastine se sent floué par la décision des juges (AFP - JACK GUEZ)

Avec les éliminations d'Alexis Vastine (-69 kg) et de Nordine Oubaali (-52kg), la boxe française a vécu une journée noire. Deux décisions litigieuses ont scellé les éliminations des représentants tricolores. La délégation française a posé réclamation, mais elle a été rejetée.

Revoir la dernière reprise du combat d'Alexis Vastine

Il voulait prendre sa revanche sur Pékin. Il voulait faire mieux que sa médaille de bronze d'il y a quatre ans. Malheureusement l'exploit n'aura pas lieu pour Alexis Vastine, éliminé dès les quarts de finale des (-69 kg). Il a été battu par le champion du monde 2011, l'Ukrainien Taras Shelestiuk. Après un combat très accroché (18-18), la décision finale s'est finalement faite grâce aux juges.

Réclamation de la délégation française

Un verdict somme toute surprenant puisque le boxeur d'origine russe avait donné l'impression de dominer le combat. Effondré, s'estimant floué, Vastine s'est laissé tomber sur le ring, le visage entre ses mains, ahuri de se faire encore voler un combat. En effet, l'histoire se répète après son élimination déjà controversée en 2008 contre le Cubain le Dominicain Felix Diaz, futur vainqueur olympique. "Je ne pensais pas que ça arriverait une seconde fois, a commenté le boxeur, amer. Je ressens de  l'injustice, un gros ras le bol. Je dis clairement, c'est de la politique, ce n'est pas du sport; Ce n'est pas forcément l'Ukraine (qui est favorisée). Je ne sais pas, je ne veux pas dire des choses... Mais ça existe, j'en suis sûr".

A l'issue de ce combat, la délégation française a décidé de poser réclamation. C'est l'entraîneur des Bleus, Jean Savarino, qui a annoncé la nouvelle, lui aussi écoeuré. Il a qualifié "d'insupportable" l'élimination de Vastine. "Pékin, c'était un vol manifeste. Il ne faut pas qu'il subisse cette même injustice", a-t-il ajouté. La réponse de la réclamation est tombée quelques heures plus tard, et le résultat a malheureusement été confirmé. "La decision est tombée. Le verdict initial est confirmé. Cauchemar", a  écrit Vastine sur son compte Facebook.

Alexis Vastine : "J'ai les boules, je sature"

Un peu plus tôt dans la soirée, c'était Nordine Oubaali qui avait été battu au même stade de la compétition en (-52 kg) par l'Irlandais Michael Conlan, 22-18. Devant un public complètement acquis à sa cause, l'IIrlandais de 20 ans a semblé profiter du soutien des juges. Les deux boxeurs ont ainsi été à égalité lors des deux premières reprises (5-5, 7-7), la différence se faisant dans le dernier acte du combat (10-6). 9e à Pékin, le Français voit s'envoler l'opportunité de décrocher une première médaille olympique. Une journée noire, vraiment.