Vous êtes ici

Dakar 2016 : Insaisissable, Sébastien Loeb remporte la 5e étape!

Sébastien Loeb a décroché sa 3e victoire en 4 étapes (la première ayant été annulée)

Sébastien Loeb a décroché sa 3e victoire en 4 étapes (la première ayant été annulée) | REUTERS/Marcos Brindicci

Par

Publié le 07/01/2016 | 18:52, mis à jour le 07/01/2016 | 19:56

Le premier Dakar de Sébastien Loeb (Peugeot) se poursuit comme dans un rêve pour le pilote français, qui a remporté ce jeudi la 5e étape de l'édition 2016 (327 kilomètres avec une arrivée à Uyuni, en Bolivie) avec une maîtrise désarmante. En tête de bout en bout, l'Alsacien s'est offert une troisième victoire cette semaine et conforte bien évidemment sa première place au classement général. Peugeot réalise le triplé, puisque Carlos Sainz (2e à 0'22) et Stéphane Peterhansel (3e à 3'00) complètent le podium, au pied duquel termine Nasser Al-Attiyah (Mini).

On savait que Sébastien Loeb n'était pas un novice comme les autres, mais tout de même... En quatre étapes disputées pour son tout premier Dakar (la première, dimanche ayant été annulée), le pilote Peugeot en a désormais remporté trois - et de quelle manière! Ce jeudi, la paire qu'il forme avec Daniel Elena, a une nouvelle fois dominé tous ses rivaux à l'occasion d'une étape marathon qui aurait dû mettre en valeur les pilotes plus expérimentés, habitués à gérer les passages plus complexes en navigation.

Peterhansel n'a pu que limiter les dégâts

Mais Loeb n'est pas un concurrent comme les autres : en tête dès le premier point intermédiaire, il a gardé les commandes de la spéciale (327 kilomètres) jusqu'au bout. Carlos Sainz a réalisé un retour tonitruant en fin de parcours, mais cela n'a pas suffi : l'Espagnol échoue à 22 secondes de son insatiable équipier. Vainqueur hier, Stéphane Peterhansel n'a pu que limiter les dégâts ce jeudi, troisième à trois minutes de son intouchable compatriote...

La course est encore longue et Loeb n'est évidemment pas à l'abri d'une grosse défaillance ou d'un problème technique, mais au général, il est déjà seul au monde : Peterhansel pointe déjà à plus de 8 minutes, tandis qu'Al-Attiyah et Sainz affichent près de 15 minutes de retard. 

Le résumé vidéo de l'étape

 

Sur le même sujet

Euro 2016 : Toute l'actualité et 100% des matchs en direct