Vous êtes ici

Dakar 2016: Loeb réussit ses débuts

Sébastien Loeb et Daniel Elena sur leur Peugeot

Sébastien Loeb et Daniel Elena sur leur Peugeot | AFP - Florent Gooden

Par

Publié le 04/01/2016 | 18:42, mis à jour le 07/01/2016 | 17:14

Sébastien Loeb (Peugeot) a signé ses débuts sur le Dakar avec la manière en enlevant lundi la 2e étape du Dakar, longue de 387 km entre Villa Carlos Paz et Termas de Rio Hondo, une étape raccourcie pour des raison météorologiques. Le nonuple champion du monde WRC a démontré tout son talent sur un parcours qui lui convenait parfaitement.

Il était comme chez lui. Recordman des victoires au rallye d'Argentine (8 succès), Loeb s'est rappelé aux bons souvenirs de ses fans sud-américains. Dans son élément, l'Alsacien s'est imposé en 3 h 45 min et 46 secondes. Il devance Stéphane Peterhansel, son coéquipier chez la marque au Lion, de près de 2 min 30 secondes. Le Russe Vladimir Vasilyev (Toyota) accroche la troisième position. Loeb, associé à son fidèle copilote Daniel Elena, prend ainsi les commandes du classement général, devant Peterhansel et Vasilyev, et réussit des débuts fracassants pour le coup d'envoi réel de cette 38e édition du Dakar.

Vidéo: Loeb surpris et satisfait de sa victoire 

 

Victime d'une crevaison, le vainqueur 2015 Nasser Al-Attiyah (Mini) a cédé du terrain aux Peugeot Boys. Son souci lui a fait perdre plus de 4 min sur Loeb (3 h 50 min 04 sec). "Ce n’était pas facile, notamment parce que nous avons eu une crevaison. Nous sommes restés coincés, pour changer une roue, a expliqué le Qatari. Ensuite nous n’avons pas pris de risques, et ça s’est plutôt bien passé. En tout cas je ne voulais pas ouvrir la piste demain, alors c’est plutôt bien." La Mini la mieux placée est celle du Finlandais Mikko Hirvonen, ancien "collègue" de Loeb en WRC et également nouveau venu sur le Dakar, installée au 5e rang provisoire. Quant à Nani Roma, il s'est littéralement embourbé et a perdu plus de 45 minutes ! C'est à peine mieux pour Terranova qui n'a lâché que trente minutes... Pour une première spéciale, c'est déjà la grande lessive.

Vidéo: Le résumé de la deuxième étape autos 

 

Sur le même sujet

Roland-Garros : Toute l'actualité et 100% des matchs en direct