Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Décosse tient son Graal

Judo - Décosse tient son Graal

Publié le 01/08/2012 | 13:22, mis à jour le 13/03/2013 | 15:42

Lucie Décosse savoure sa médaille d'or

Lucie Décosse savoure sa médaille d'or (AFP - FRANCK FIFE)

Malgré une entrée en lice un peu compliquée dans un tournoi qui lui était promis dans la catégorie -70 kg, Lucie Décosse n'a jamais faibli au fil des tours pour finalement aller cueillir l'or olympique mercredi, en battant avec la manière en finale l'Allemande Kerstin Thiele. Dominatrice dans cette catégorie, championne du monde et d'Europe, la Française n'avait plus qu'un Graal à atteindre: elle n'a pas laissé passer sa chance d'aller chercher la première médaille d'or du judo français.

Une finale maîtrisée

Un waza-ari, deux yukos: la Française n'y est pas allée timidement pour conquérir cette médaille d'or dont elle rêvait. Plus encore qu'en demi-finale face à la Coréenne Hewang, qu'elle avait éliminée en prolongation en la poussant à deux pénalités, Lucie Décosse a pris sa finale à bras le corps, contraignant  l'Allemande à subir un combat que la Guyanaise avait décidé de prendre à son compte. A aucun moment, elle n'a douté dans une finale qu'elle a totalement maîtrisée.

Lucie Décosse , 30 ans,  a dominé son adversaire, seulement 24e mondiale, dans un match qui ne pouvait pas lui échappée. Triple championne du monde (en -63kg en 2005, en -70kg en 2010 et 2011), la jeune femme a survolé la compétition, remportant haut la main ses quatre combats, dont deux par ippon.  Tête de série N.1 et N.1 mondiale, Décosse est la première Française titrée en judo à Londres après les quatre médailles de bronze remportées par les judokas français. La Colombienne Yuri Alvear et la Néerlandaise Edith Bosch obtiennent une médaille de bronze.

Une grande sérénité

Lucie Décosse savait qu'elle était très attendue dans sa peau de favorite mais elle n'a pas pour autant tremblé, évoluant en parfaite sérénité lors de cette compétition, même lorsqu'elle a dû passer à la décision. Elle a gardé cette même concentration jusqu'au moment du titre.. "Je n'y crois pas, la journée s'est super bien passée. Je ne voulais pas me mettre trop la pression en me disant que  c'était les JO Je me suis dit depuis ce matin qu'il fallait se lâcher. Ce titre, cela n'a rien à voir avec mes trois titres mondiaux, c'est trop bizarre. Je me suis tellement entraînée pour cela, franchement, j'avais trop envie de ce titre. J'ai fait une super journée, je n'ai jamais été une seule fois en danger".

Avec cette victoire, Décosse met fin à douze ans de disette olympique pour le judo français qui a touché l'or la dernier fois à Sydney, avec les médailles conjugués de David Douillet et Séverine Vandenhende. De quoi peut-être donner des idées à Teddy Riner, le prochain favori tricolore à entre en lice.

Réaction de Lucie Décosse

 

La finale victorieuse de Décosse

 

La demi-finale de Décosse

 

Le quart de finale de Décosse