Londres 2012 - El Hannouni encore en or, le cécifoot français en finale

Publié le 06/09/2012 | 22:05, mis à jour le 06/09/2012 | 23:05

Frédéric Villeroux trompe le gardien espagnol Alvaro Gonzalez

Frédéric Villeroux trompe le gardien espagnol Alvaro Gonzalez (AFP - Adrian Dennis)

La Française Assia El Hannouni s'est adjugée jeudi une deuxième médaille d'or aux jeux Paralympiques, sur 200 m (cat T12, malvoyant), en battant le record du monde en 24"46/100. De son côté, l'équipe de France de cécifoot s'est qualifiée pour la finale face au Brésil, après avoir battu l'Espagne 2-0.

Au total, la France comptait jeudi soir 34 médailles (8 en or, 13 en  argent, 13 en bronze) et progressait d'un rang, 10e, au classement des nations,  écrasé par la Chine avec 181 médailles, dont 69 titres.

Fin de carrière en apothéose pour El Hannouni

Déjà sextuple championne paralympique avant de poser le pied à Londres, El  Hannouni continue sa moisson après avoir conservé mardi son titre sur 400 m.  Sous les yeux du président de la République François Hollande, elle réalise  ainsi le triplé sur le demi-tour de piste, après avoir été sacrée à  Athènes-2004 et Pékin-2008. "On m'a dit ce matin qu'il (Hollande) serait présent et j'avais alors  pensé: +Oh non, je dois bien faire+", a commenté El Hannouni, annonçant par la  même occasion qu'elle allait prendre sa retraite.

"Oui, je puis confirmer que je mets fin à ma carrière. J'ai 31 ans. Je veux  laisser ma place et soutenir d'autres athlètes. Je veux aider au développement  des Paralympiques en particulier parce qu'il n'y a que sept femmes dans la  délégation française d'athlétisme", a-t-elle ajouté. Hannouni abaisse aussi sa propre marque, qu'elle avait déjà battue en  demi-finale jeudi matin (24.80). Sur le 100 m, elle avait été éliminée samedi  en demi-finale.

Après l'or, l'argent pour Le Fur

Toujours sur la piste, Nantenin Keïta, la fille du musicien malien Salif Keïta, a  terminé troisième du 100 m (cat T13, malvoyant) alors que Marie-Amélie Le Fur,  après son triomphe sur 100 m, n'a pu prendre que l'argent sur 200 m (cat T44),  battue par la Néerlandaise Marlou Van Rhijn (26.18, record du monde, contre  26.76 pour la Française).

Lorandi et Cratère en argent

Dans la piscine olympique, Elodie Lorandi, déjà médaillée d'or sur 400 m  libre (S10) et de bronze sur 50 m libre et 100 m papillon, a pris la médaille  d'argent sur 100 m nage libre (S10) en battant le record d'Europe de la  distance en 1 min 01 sec 09. Marc-André Cratère l'a imité un peu plus tôt avec une médaille en argent, au sabre (cat. B).

Enfin, il est certain que le tennis-fauteuil apportera au moins deux médailles à la délégation  française. Stéphane Houdet en simple, Frédéric Cattaneo et Nicolas Peifer en  double disputeront, en effet, la finale. La paire Houdet-Jeremiasz jouera  également pour le bronze.

Les Français en finale du cécifoot

Voir la video