Vous êtes ici

Paris s'impose sans forcer, démonstration de Lyon, Saint-Etienne passe aux tirs au but

Les joueurs du PSG célèbrent le but de Zlatan Ibrahimovic lors de la victoire contre Wasquehal (1-0) en Coupe de France.

Les joueurs du PSG célèbrent le but de Zlatan Ibrahimovic lors de la victoire contre Wasquehal (1-0) en Coupe de France. | AFP

Par

Publié le 03/01/2016 | 16:11, mis à jour le 03/01/2016 | 23:29

Le Paris Saint-Germain n'a pas forcé son talent pour s'imposer 1-0 contre Wasquehal (CFA). Première réussie pour Bruno Génésio à la tête de Lyon, vainqueur 7-0 contre Limoges. Montpellier accède également au tour suivant grâce à son succès contre Epernay (1-0). Les Stéphanois ont dû aller jusqu'aux tirs au but pour éliminer Raon-l'Etape (CFA 2, 1-1, 4-3). Valenciennes (L2) a été éliminé par Sarreguemines (CFA 2). Le carton de la journée est pour Monaco face à Saint-Jean-Beaulieu (10-2)

Le Paris Saint-Germain nous a habitués à des grands moments footballistiques, des buts spectaculaires, des démonstrations de force, ... Aujourd’hui contre Wasquehal (CFA), les Parisiens nous ont offert une bien piètre performance. Dans une formation originale (Thiago Motta en défense centrale, Adrien Rabiot ailier gauche), le PSG visiblement désintéressé a attendu la 60e minute pour ouvrir la marque sur une frappe de Zlatan Ibrahimovic. Wasquehal a lutté avec ses armes, se créant même quelques occasions de buts. Mais ce n’était pas suffisant pour sortir les champions de France de leur fauteuil.

Raon-l'Etape y a cru contre Saint-Etienne

Comme on le dit souvent, Saint-Etienne pensait avoir fait le plus dur avec un but de Neal Maupay à la 24e minute. Mais les Stéphanois ont vu Raon-l'Etape revenir en deuxième période sur une réalisation de Jonathan Clauss (59e). Les Vosgiens ont poussé Saint-Etienne jusqu'aux tirs au but. Et la qualification était au bout de leur pied, après deux échecs stéphanois. Mais au moment fatidique, la chance a changé de côté. Le tir de Nyamwisi a échoué à cinquante centimètres du poteau, avant que Ruffier détourne la tentative de Rother. Saint-Etienne accède au tour suivant (1-1, 4-3)

Une formalité pour l’OL

Bruno Génésio respire sans doute déjà un peu mieux. Pour son premier match à la tête de l’Olympique Lyonnais, l’ancien adjoint voulait à tout prix éviter un faux pas face à Limoges, formation de CFA 2. Les Lyonnais, sans Alexandre Lacazette ni Mathieu Valbuena, ont pris le match au sérieux pour s’imposer 7-0. Deux doublés de Maxwell Cornet (3e, 37e) et Rachid Ghezzal (56e, 61e) ainsi que des buts de Claudio Beauvue (50e), Sergi Darder (71e) et Corentin Tolisso (76e).

Festival entre Tours et Lorient

Les spectateurs du Moustoir ont eu le droit à une course-poursuite entre Tours (L2) et Lorient (L1) cet après-midi. Les Bretons ont pris l'avantage grâce à un penalty de Waris après une faute sur Jouffre. Tandia a ramené les deux équipes au même niveau (51e) avant que Philippoteaux ne donne une nouvelle fois l'avantage à Lorient. Tours est revenu une deuxième fois grâce à Haris Belkebla moins de dix minutes plus tard (64e). Les Lorientais ont fait la différence en prolongation grâce à un but de Benjamin Jeannot (100e).

 
 

Strict minimum pour Montpellier, Bordeaux à l'arraché, Valenciennes éliminé

Sur un terrain particulièrement en mauvais état, Montpellier s’est imposé d’un seul but contre Epernay. Un but de Mustapha Yatabaré à une demi-heure de la fin du match pour épargner aux Héraultais la fatigue d’une prolongation. De son côté, Bordeaux est passé tout près de jouer une demi-heure supplémentaire. Mais les Girondins ont pu compter sur un but de Diego Rolan dans le temps additionnel pour s'imposer 3-2 contre Fréjus-Saint Raphaël. Pas de régime pour Guingamp, qui a dévoré Chantilly 4-0 (Privat, Giresse, Salibur, Briand). Valenciennes (Ligue 2) s'est incliné 1-0 contre Sarreguemines (CFA 2). Dans les autres résultats, l'Evian-Thonon-Gaillard s'est imposé 4-1 contre Annecy, l'AC Ajaccio a éliminé Volvic (1-0) et Bourg-en-Bresse a battu Mulhouse (1-3).

 

Monaco décuple ses forces 

Lacina Traoré est souvent critiqué pour son inefficacité offensive et ses difficultés techniques cette saison. Aujourd'hui, l'Ivoirien a inscrit un quadruplé (21e, 31e, 33e, 45e) dans le carton de Monaco contre Saint-Jean-Beaulieu (10-2). La tour de contrôle a ensuite profité de la pause pour se faire expulser par l'arbitre Nicolas Rainville, tout comme son adversaire Yann Mariotti. Raggi (29e), Bahlouli (47e), Fabinho (53e, 87e), Costa (54e) et Pasalic (81) sont les autres buteurs monégasques. Leblanc (78e) et Sahour (83e) ont inscrit leur nom au tableau des scores pour Saint-Jean-Beaulieu. 

Les résultats de dimanche : 

RC Epernay (CFA2) - Montpellier (L1)  0-1
Raon l'Etape (CFA2) - Saint-Etienne (L1)  1-1 a.p. (Saint-Etienne qualifié aux tirs au but, 4-3)
Fréjus-Saint-Raphaël (NAT) - Bordeaux (L1)  2-3
Lorient (L1) - Tours (L2) 3-2 a.p.
Limoges (CFA2) - Lyon (L1) 0-7
Wasquehal (CFA) - Paris SG (L1)  0-1
Sarreguemines (CFA2) - Valenciennes (L2) 1-0
AS Muret (DH) - FC Trélissac (CFA)  0-2
Annecy (CFA2) - Evian/TG (L2) 1-4 a.p.
Volvic (DH) - AC Ajaccio (L2) 0-1
FC Mulhouse (CFA) - Bourg-en-Bresse (L2) 1-3
US Chantilly (DH) - Guingamp (L1) 0-4
AC Amiens (CFA) - Lille (L1) 0-1
US Saint-Omer (DH) - Boulogne-sur-Mer (NAT)  2-2 a.p. (Boulogne-sur-Mer qualifié 3-2 t.a.b.)
Monaco (L1) - JS Saint-Jean Beaulieu (DHR) 10-2
Caen (L1) - Marseille (L1) 0-0 a.p (Marseille qualifié 3-1 t.a.b)

Sur le même sujet

Roland-Garros : Toute l'actualité et 100% des matchs en direct