Vous êtes ici

PSG – Chelsea : Les raisons de craindre les Blues

Zlatan Ibrahimovic avait reçu un carton rouge l'an passé face à Chelsea

Zlatan Ibrahimovic avait reçu un carton rouge l'an passé face à Chelsea | AFP

Par

Publié le 16/02/2016 | 07:01, mis à jour le 16/02/2016 | 10:19

Donné favori de son huitième de finale de Ligue des Champions face à Chelsea, le Paris Saint-Germain aurait tout intérêt à se méfier de son adversaire anglais, ce mardi au match aller. Entre le sursaut des Blues depuis l'éviction de José Mourinho, la grande forme de Willian, le rebond attendu d'Eden Hazard, ou encore la polémique Serge Aurier, les Parisiens n'ont pas encore un pied en quarts…

Mourinho parti, les Blues dansent avec Hiddink

Les joueurs ont presque tout fait pour faire partir José Mourinho, au risque de mettre en péril le club. Après neuf défaites en 16 matches, le tacticien portugais a finalement été remplacé par Guus Hiddink, et depuis, tout va mieux. La large victoire ce week-end face à Newcastle (5-1) illustre bien un changement d'état d'esprit. Le club londonien reste en outre sur une série de 12 matches sans défaite, et comme son nouveau coach le rappelle, il en "veut toujours plus". Ce Chelsea-là, n'a donc plus rien à voir avec celui qui frôlait avec la zone de relégation il y a encore deux mois.

Eden Hazard en mode séduction

"On peut se prendre une raclée comme se qualifier" a lâché l'international belge dans un entretien au Parisien. Peu en verve depuis le début de la saison, le meneur de jeu a par ailleurs fait comprendre qu'il pourrait, dès cet été, quitter Chelsea pour … le PSG. "Difficile de dire non au PSG, comme à toutes les équipes capables de gagner la Ligue des Champions", a-t-il indiqué, qui se verrait bien coéquipier de Zlatan Ibrahimovic. Et si d'aventure, l'ancien lillois voulait revenir en L1, il devrait se montrer sous son meilleur jour ce mardi. 

Le joueur de Chelsea, Eden Hazard (AFP - JOE TOTH)
 

Aurier dans les têtes

A trois jours d'un match aussi important que ce huitième de finale, Laurent Blanc n'avait pas besoin d'une affaire comme celle-ci. La vidéo de Serge Aurier insultant autant son entraîneur que ses coéquipiers n'est pas tombée au meilleur moment. Psychologiquement parlant, la polémique a inévitablement perturbé le groupe parisien. Et sportivement parlant, la mise à pied du latéral droit oblige Laurent Blanc à repenser son dispositif. Mis de côté depuis la montée en puissance d'Aurier, Marquinhos va devoir vite retrouver ses repères, mais rien n'est acquis. Laurent Blanc a "des doutes pour le poste d'arrière droit", et il pourrait aussi aligner Van der Wiel, qui a effectué son retour à la compétition contre Lille après son opération.

Willian, Courtois, et Diego Costa ont soif de vengeance

L'élimination l'an passé à ce stade de la compétition par le PSG a laissé un peu d'amertume du côté des Blues. "Cette année, on espère une issue différente, et on espère que Chelsea ira loin", a expliqué Willian. "On va devoir se donner à fond sur le terrain, mais on sait ce qu'on veut: gagner", affirme le Brésilien qui a bien compensé la relative méforme de Hazard ces derniers mois. D'autres comme Thibaut Courtois, Diego Costa, Oscar, pourraient aussi faire, d'une manière ou d'une autre, basculer la rencontre…

Sur le même sujet

Roland-Garros : Toute l'actualité et 100% des matchs en direct