Vous êtes ici

Robert Pires, dernier champion du monde 98 à prendre sa retraite

Robert Pires en 2001 face au Danemark

Robert Pires en 2001 face au Danemark | AFP

Par

Publié le 25/02/2016 | 13:08, mis à jour le 25/02/2016 | 16:51

Après les retraites de Thierry Henry et David Trezeguet l'hiver dernier, Robert Pires restait le seul des champions du monde 1998 en activité. L'ancien milieu de terrain des Bleus (79 sélections, 14 buts) qui ne jouait plus depuis plus d'un an et une expérience en Inde, vient d'annoncer ce jeudi officiellement sa décision sur la chaîne beIN Sports. Aujourd'hui âgé de 42 ans, Pires est notamment consultant pour la chaîne de sport qatarie.

"J'ai 42 ans donc un moment donné il faut arrêter, il faut dire stop et puis surtout il faut laisser la place aux jeunes. Ma dernière expérience c'était en Inde" à l'automne 2014, a rappelé Pires. Ce dernier qui s'était d'abord fait remarquer à Metz, pour rejoindre plus tard Marseille, puis Arsenal où il a passé six saisons, et Villareal, est notamment resté dans les mémoires pour sa passe décisive en finale de l'Euro-2000 contre l'Italie. Il a également l'un des plus beaux palmarès du football français avec évidemment son titre de champion du monde 1998 et d'Europe 2000, mais aussi deux titres de champion d'Angleterre (2002 et 2004), deux Cups (2003 et 2005), et une Coupe de la Ligue avec le club de ses débuts (1996). Joueur talentueux, technique et doté d'une bonne vision du jeu, Pires a en revanche souvent été critiqué pour son manque de régularité. 

Robert Pires et ses coéquipiers de France-98 (AFP)
 

Après son expérience en Espagne, le natif de Reims était revenu en 2010 en Premier League avec une pige de six mois pour l'équipe d'Aston Villa, alors dirigée par Gérard Houllier. Laissé libre, le joueur avait encore à coeur de vivre sa passion, et avait répondu favorablement à l'offre du tout nouveau championnat indien, au même titre que des joueurs de renom comme Fabio Cannavaro, Jay-Jay Okocha, ou Hernan Crespo. Mais le début du championnat est reporté, et Pires pense sérieusement à prendre sa retraite. Mais il rejouera finalement en 2014 pour le club indien du Goa FC avec huit matches et un but. Et depuis, alors que le joueur restait ouvert aux propositions, il n'a visiblement pas trouvé chaussure à son pied. Il était temps pour lui de clore une belle et longue carrière.

La passe décisive de Pires lors de la finale de l'Euro 2000

L'un des plus beaux buts de Pires avec Arsenal

Sur le même sujet

Euro 2016 : Toute l'actualité et 100% des matchs en direct