Dakar - Gordon ne rigole plus

Publié le 05/01/2013 | 22:57, mis à jour le 09/01/2013 | 15:52

Robby Gordon (Hummer) posé sur une dune

Robby Gordon (Hummer) posé sur une dune (FRANCK FIFE / AFP)

Chambreur avant le début du rallye, Robby Gordon n'a pas tardé à déchanter. L'Américain a certainement perdu le Dakar sur les treize premiers kilomètres suite à un problème de transmission.

Le Hummer a plus de bouteille que le buggy d'Al-Attiyah et Sainz mais la jeunesse a pris provisoirement le pouvoir. Quelques minutes après le festival des deux autos du team Qatar Red Bull (Sainz et Al-Attiyah ont réussi les premiers et troisièmes meilleurs temps de la première étape, ndlr), Robby Gordon a perdu plus qu'un sourire et des bonnes blagues. Après quatre kilomètres, à l'attaque d'une dune, le Californien s'est fait piégé. Bloqué au sommet de ce monticule de sable, le Hummer n'avait d'autre choix que d'enclencher la marche arrière. Le couple phénoménal du buggy US a eu raison du pignon de la boîte de vitesse.

Un pignon à 31'45"

A cause de cette mésaventure, Gordon en est quitte pour 10'35" de retard au scratch sur Carlos Sainz, soit 31'45" au général avec le coefficient appliqué à cette première étape. A l'arrivée, l'ancien champion du Nascar restait philosophe. "C'est comme ça, c'est le Dakar !" L'addition est quand même lourde pour un prologue de 13 kilomètres. Nul doute que Gordon va tout tenter pour offrir une autre image de son Hummer. Sur la piste ou en dehors, le show reste sa meilleure spécialité.