Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Un billet pour les quarts

Handball - Un billet pour les quarts

Publié le 03/08/2012 | 13:46, mis à jour le 03/08/2012 | 14:18

Handball: France 24-21 Corée du Sud

Les Bleues ont battu la Corée du Sud 24 à 21. (JAVIER SORIANO - AFP)

L'équipe de France de handball a difficilement battu la Corée du Sud 24 à 21 dans le groupe B du tournoi olympique. Après une entame difficile, les Bleues se sont ressaisies pour finalement l'emporter et se donner de grandes chances de terminer à la première place du groupe.

Le choc du groupe B du tournoi féminin de handball. Un duel entre deux équipes toujours invaincues. Et un adversaire que les Bleus n'ont jamais battu aux JO. Voilà ce que représente ce France-Corée du Sud. Malheureusement pour Olivier Krumbohlz, ses joueuses ne sont pas au niveau de l'événement en début de match. L'attaque française balbutie son jeu. Le handball flamboyant entrevu face à la Suède est resté au village et les Coréennes profitent de l'aubaine pour creuser un petit écart même si les Bleues s'accrochent grâce à une Nina Kanto opportuniste pour revenir sur les basques des asiatiques (7-6,20e). Mais les pertes de balles tricolores coûtent chères et les contre-attaques des vice-championnes du monde ne trouvent pas la cible, à l'image d'Audrey Deroin qui rate le cadre, seule à 6m. Peu avant la mi-temps, Alexandra Lacrabère entre enfin dans la partie et à la pause la France n'est qu'à 2 buts. Un moindre mal tant l'entame de match a été compliquée.

Force de caractère et défense de fer

Dans ce tournoi olympique, les Françaises ont toujours su se sortir des situations difficiles. Une victoire face à l'ogre norvégien puis un match nul arraché dans l'ultra "money time" face à l'Espagne ont donné à l'équipe une confiance sans borne. C'est pourquoi après la mi-temps, les filles ne s'inquiètent pas et Lacrabère marque par deux fois pour revenir au score (17-17, 41e). La sortie sur blessure de Jung Yura diminue la puissance offensive coréenne et Cléopâtre Darleux, qui a remplacé Amandine Leynaud à la mi-temps, maintient la France au contact. L'équipe d'Olivier Krumbohlz, meilleure défense du tournoi, n'a d'ailleurs encaissé que 9 buts en seconde mi-temps. Les Bleues prennent deux buts d'avance (21-19, 48e). Mieux encore, les Coréennes restent muettes face aux buts de Darleux pendant 10 minutes (45e-55e) et la France mène toujours de deux buts (22-20).

Une première place assurée (ou presque)

Pourtant, si la France dresse un mur devant ses cages, l'attaque ne donne toujours pas toutes les garanties. Mais peu à peu, Pineau et ses partenaires trouvent les solutions et prennent (enfin) trois buts d'avance (23-20,58e). Raphaëlle Tervel conclue la prestation française. L'équipe de France a vaincu ses vieux démons. En trois confrontations (1 fois en 2000, 2 fois en 2004), jamais les Bleues n'avaient dominé la Corée du Sud. Avant le match face au Danemark, les filles du handball imitent leurs homologues du basket féminin et du handball masculin et atteignent les quarts de finale. Elles sont même pratiquement assurées de terminer en tête de leur groupe. Seule l'Espagne pouvant, hypothétiquement, les priver d'un quart moins compliqué. Le sport collectif français se porte bien lors de ces Jeux Olympique de Londres.