Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Kevin Staut dans le sillage de Pierre Durand

Equitation - Kevin Staut dans le sillage de Pierre Durand

Publié le 01/08/2012 | 16:39, mis à jour le 08/08/2012 | 09:17

Le cavalier Kevin Staut sur sa monture, Silvana

Le cavalier Kevin Staut sur sa monture, Silvana (AFP - MICHEL KRAKOWSKI - BELGA)

Le champion d’Europe 2009 de saut d’obstacles possède encore une petite chance de médaille aujourd’hui à Londres. Il y a trois ans, il avait gagné avec Kraque Boom à Windsor, sur le sol anglais. Un heureux présage ?

Numéro 1 mondial de juillet 2010 à avril 2011, Kevin Staut respecte tout le monde mais ne craint personne. Vainqueur début juillet à Monte Carlo du sixième Grand Prix du Global Champions Tour 2012, le leader de l’équitation française a mis toutes les chances de son côté pour préparer ces JO. Deux jours avant avait été annoncée la création du Team « HDC Compétition » dans lequel il est « associé » à Patrice Delaveau et Olivier Guillon, tous sponsorisés par Mme et M. Perron-Pette, propriétaires du Haras des Coudrettes.

Saison mitigée

Pourtant, la saison du natif du Chesnay fût mitigée, c’est le moins qu’on puisse dire. Même s’il a toujours été très assidu sur le circuit du GCT, le vice-champion du monde 2009 par équipes (Lexington), ne remportait à Monte-Carlo que son premier Grand Prix de cette série. Néanmoins, Kevin Staut se rapproche petit à petit de son meilleur niveau, celui qui lui avait permis de devenir vice-champion du monde par équipe aux Jeux équestres avec sa jument Silvana de Hus il y a tout juste deux ans. Un niveau qui pourrait bien lui valoir un podium dans un pays qui vibre pour l’équitation. Sacré en 1988, Pierre Durand aura peut-être un successeur ce soir.