Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez L'hémorragie continue

Escrime - L'hémorragie continue

Publié le 02/08/2012 | 21:15, mis à jour le 13/03/2013 | 15:42

L'hémorragie continue

Les Fleurettistes battues par la Corée du Sud lors des JO de Londres (ALBERTO PIZZOLI / AFP)

Nouvelle déception en escrime. Battue par la Corée du Sud (45-32) lors du tournoi olympique de fleuret par équipe dames, l'équipe de France échoue au pied du podium.

L'escrime française n'y est pas. Après les désillusions des derniers jours, et notamment l'élimination précoce de Laura Flessel, c'est l'équipe de France du fleuret dames qui déçoit. Corinne Maitrejean, Astrid Guyart, Ysaora Thibus et la remplaçante Anita Blaze qui a pris la place de Thibus en cours de finale, n'ont jamais pu se remettre des catastrophiques 3e et 4e relais où les Sud-Coréennes ont énchaîné 13 touches de suite pour prendre le large (22-10).

Largement battu, le quatuor français termine donc à la 4e place de ce tournoi olympique et oblige à un constat implacable : l'escrime française est au fond du trou. Un fiasco d'autant plus incompréhensible que cette discipline est habituellement le principal pourvoyeur de médailles tricolore. A l'exception des Jeux de Rome en 1960, les Français ont toujours obtenu des médailles en escrime, un sport qui a rapporté à la France près d'1/6e de l'ensemble de ses médailles olympiques depuis la renaissance des Jeux modernes.

Avec ce résultat, il ne reste désormais plus qu'une chance aux escrimeurs français de ne pas rentrer bredouilles de Londres, avec les fleurettistes masculins qui seront en piste dimanche par équipes.

Revivez la fin du combat :