Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Une surprise en or !

Natation - Une surprise en or !

Publié le 29/07/2012 | 22:09, mis à jour le 13/03/2013 | 15:42

Le relais 4x100m se couvre d'or

La joie des relayeurs du 4x100m (AFP - Leon Neal)

Sensation à Londres ! L'équipe de France a remporté la médaille d'or du relais 4x100 nage libre. Une performance aussi incroyable qu'inattendue en 3:09.93. Yannick Agnel, dernier relayeur des Bleus, a devancé les Etats-Unis et la Russie.

Revivez le 4x100m nage libre en or des relayeurs français

Il y aura donc bien deux "Marseillaise" ce dimanche autour du bassin olympique ! Quelques minutes à peine après le sacre de Camille Muffat sur 400m nage libre, les relayeurs du 4x100m ont eux aussi décroché le titre. L'es nageurs français ont confirmé qu'ils étaient bien les plus grands pourvoyeurs de médailles de la délégation.

Avec une équipe remaniée par rapport aux séries (sans Bernard ni Stravius), les nageurs français ont créé une très grande sensation. Ils n'étaient pas favoris, et pourtant, Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Clément Lefert et Yannick Agnel ont tenu tête aux USA et à la Russie grâce à un chrono de 3:09.93. Dernier relayeur, Yannick Agnel a réalisé une course monumentale pour rattraper et déposer Ryan Lochte, parti devant lui aux 300m. C'est une déception pour le nageur de 27 ans, ajouté de dernière minute au relais US. A noter toutefois que Michael Phelps a empoché au passage sa 17e médaille olympique. Il lui reste désormais cinq épreuves pour améliorer son total et battre le record absolu de 18 breloques de Larisa  Latynina.

Et que dire de l'Australie ? Largement favorite de cette finale, l'équipe de James Magnussen et James Roberts a terminé au pied du podium en 3:11.63.

Leveaux : "Aujourd'hui, j'ai décidé d'être bon"

Avec ce titre, les nageurs tricolores ont vengé la "bande à Bernard", vice-champions olympique derrière les USA à Pékin. Le scénario était d'ailleurs parfaitement inverse à celui d'il y a quatre ans, puisque l'on s'en souvient, les Américains avaient rattrapé les Français dans les 100 derniers mètres, les privant du titre. L'Histoire est réparée.

Présent il y a quatre ans dans le relais argenté, Fabien Gilot savourait lui aussi cette petite revanche sur le sort : "Encore une fois, ça s'est joué au finish" reconnait-il. :Leveaux, qui a connu des saisons difficiles depuis 2008, confiait avec humour : "Aujourd'hui, j'ai décidé d'être bon".

Avec deux titres remportés coup sur coup, la France remonte provisoirement à la 5e place du classement des médailles.