Euro - Lloris "le moins de regrets possible"

Publié le 10/06/2012 | 20:42, mis à jour le 10/06/2012 | 20:57

Lloris  "le moins de regrets possible"

Hugo Lloris, le gardien de but des Bleus (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Le gardien et capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris espère que les Bleus auront "le moins de regrets possible", à l'issue de leur première rencontre de l'Euro-2012 contre l'Angleterre, lundi à Donetsk.

Q: Dans quel état d'esprit est le groupe avant son 1er match?
R: "Notre préparation a été basée sur ce match-là. Il y a beaucoup d'envie  et de détermination. Aussi un peu d'impatience. Tout ça sera présent (lundi).  J'espère que l'on donnera le meilleur de nous-mêmes pour sortir demain (après  le match) avec le moins de regrets possible. Le groupe vit sereinement. On a  envie de débuter. On sera prêt."
   
Q: La présence de Welbeck vous arrangerait-elle plus que celle de Caroll,  fort de la tête?
R: "Ce sont deux joueurs de profil différent et chacun a ses qualités.  Caroll est très fort dans le secteur aérien. Welbeck a une faculté pour prendre  les espaces et la profondeur. Avec le style anglais basé sur la contre-attaque,  on sait que cela peut nous mettre en difficulté. Il faudra être vigilant et  laisser le moins d'espaces possibles."
   
Q: Quel est le poids de votre série de 21 matches d'invincibilité sur votre  confiance actuelle?
R: "Cette série est importante pour notre confiance mais cela ne fait pas  tout. Il y a beaucoup de compétiteurs dans cette équipe et tous ont envie de  débuter du mieux possible. Le groupe vit bien. C'est normal et logique qu'il y  ait une bonne ambiance. On essaie de profiter au maximum des moments sur et en  dehors du terrain. Ensuite, la compétition guidera le reste. Pour que  l'ambiance règne, il faut des résultats."
   
Q: Qu'est-ce qu'un Euro réussi pour vous?
R: "Aujourd'hui, on n'est pas du tout dans les calculs. On a envie de  profiter de ce moment, d'affronter les meilleures équipes d'Europe et de sortir  avec le moins de regrets possible. Notre premier objectif est avant-tout de  sortir des poules et à partir des quarts de finale on sait que tout est  possible. On a beaucoup de talents et notre base défensive a été très  performante pendant la phase de qualification. Je pense qu'elle répondra  présent demain. Tout le monde a envie de réussir sous le maillot de l'équipe de  France."
   
Q: Vous avez pu vous rendre compte que Donetsk restait calme et  probablement sans beaucoup de supporteurs. Quelle influence cela peut-il avoir  sur le match?
R: "Aucune. On s'est promené en ville surtout pour se changer les idées.  Donetsk reste une ville calme, et cela nous a permis de passer un petit moment  tranquille entre nous avant de nous replonger dans le travail".