Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Lochte détrône Phelps

Natation - Lochte détrône Phelps

Publié le 28/07/2012 | 20:39, mis à jour le 28/07/2012 | 22:54

Lochte détrône Phelps

Ryan Lochte a dominé son compatriote Michael Phelps pour remporter le 400m 4 nages. (AFP - EMMANUEL DUNAND)

Dans le choc attendu de la finale du 400 m 4 nages, Ryan Lochte a dominé son compatriote Michael Phelps. Et de quelle manière ! Le meilleur nageur des deux dernières saisons a signé un chrono surréaliste de 4'05"18 . Il a devancé le Brésilien Pereira et le Japonais Hagino. Phelps termine 4e. La première grosse surprise de ces Jeux Olympiques.

Revivez la victoire de Ryan Lochte sur 400m 4nages

Voir la video

Au pied du podium. Comme une bête blessée dans le bassin olympique, Michael Phelps regarde son compatriote Ryan Lochte se parer d'or. Lui, ne décrochera pas la 17e médaille olympique de sa carrière. L'impression n'était donc pas trompeuse. Passé tout près de la catastrophe en se qualifiant in extremis pour la finale avec le 8e temps, Michael Phelps ne paraissait pas au mieux. Ce soir, le couperet est tombé. Phelps n'est pas exactement au niveau du "Nid d'oiseau" à Pékin sur cette discipline, qu'il n'avait pas nagé depuis très longtemps avant de l'ajouter à son programme. Même si la compétition est longue et qu'il aura le temps de parfaire sa collection de médailles, une chose est sûre, il ne fera pas aussi bien qu'en Chine où il s'était attribué 8 médailles d'or.

Le bras de fer tant attendu entre les deux hommes n'aura donc pas eu lieu. Dès la fin des premiers 100 mètres, l'homme aux 14 médailles d'or était déjà dominé. Lochte s'est offert un cavalier seul de grande classe, tutoyant même le record du monde jusqu'à 50 mètres de l'arrivée. Au final, l'originaire de New-York s'est imposé en 4'05"18. Un chrono purement et simplement stratosphérique. Le podium est assez inattendu puisque  Brésilien Thiago Pereira est 2e en 4:08.86 et que le Japonais Hagino a pris la  troisième place en 4:08.94.

Lochte, l'homme à battre

Pour Phelps, cette course est une première déception. A Londres, le champion de Baltimore a une ambition, dépasser le record de médailles détenu par la gymnaste Larissa Latynina, championne la plus décorée des JO avec 18 médailles. A ce jour, Phelps, en compte 16 dont 14 en or.  Il devra profiter des sept autres épreuves où il est engagé pour augmenter son total déjà ahurissant.

En revanche, pour Lochte, cette victoire est tout sauf une surprise. Depuis deux ans, c'est lui la star des bassins. A Shanghai l'année dernière, il avait déjà un peu volé la vedette à son compatriote  en raflant cinq médailles d'or.  "Je me suis entraîné dur pendant 4 ans, a-t-il commenté après la course. C'est juste ma première  course ici alors je suis vraiment heureux. Je suis prêt à tout casser sur ces  jeux Olympiques ! " En s'imposant ce samedi, Lochte a décroché sa quatrième médaille d'or olympique, la deuxième en individuel. Il sera assurément l'homme à suivre pendant toute la durée de l'épreuve.