Vous êtes ici

Dakar - Sainz déjà présent

Carlos Sainz salue ses fans

Carlos Sainz salue ses fans (AFP)

Par

Publié le 05/01/2013 | 21:46, mis à jour le 09/01/2013 | 16:01

Si on doutait de l'efficacité du buggy de l'équipe de Nasser Al-Attiyah, on peut être rassuré. Carlos Sainz a dominé la première spéciale de 13 km du Dakar 2013. Sur la piste péruvienne après une liaison de 250 km, l'Espagnol a devancé l'Argentin Lucio Alvarez (Toyota) et le Français Guerlain Chicherit (SMG). Exclu l'an passé, Robby Gordon n'a pas commencé de la meilleure des manières.

De retour sur le Dakar cette année, Sainz qui avait remporté l'édition 2010, a démontré qu'il faudrait compter sur lui. Le double champion du monde des rallyes (1990 et 1992) a parcouru les 13 km de la spéciale en 7 min 40 sec, terminant avec 8 secondes d'avance sur Alvarez, et 10 secondes sur Chicherit, 3e et sur le Qatariote Nasser Al-Attiyah (Buggy), 4e. Chez Mini, on n'a pas roulé de concert mais on a fini groupé. Celles de Peterhansel, Novitskiy et Holowczyc ont fini dans la même seconde à 14 unités de Sainz (1'42" au général, ndlr). Le rallye est bien lancé sauf pour Robby Gordon. Cette première journée de compétition n'était en revanche pas une partie de rigolade pour l'Américain, qui a connu un problème mécanique seulement quatre kilomètres après le départ. L'Américain qui avait été exclu après la course l'an passé pour non conformité technique de son hummer, se retrouve avec déjà 31 minutes et 45 secondes de retard sur le leader...

Le résumé de l'étape Voir la video