Vous êtes ici

Open d'Australie: Simon pousse Djokovic dans ses retranchements

Gilles Simon

Gilles Simon | SAEED KHAN / AFP

Par

Publié le 24/01/2016 | 09:38, mis à jour le 24/01/2016 | 10:39

Gilles Simon, tête de série numéro 14, a tenu la dragée haute à Novak Djokovic, ce dimanche en huitièmes de finale à Melbourne. Mené une manche à rien, le Français a d’abord égalisé en remportant un jeu décisif de haute volée avant de lutter point par point avec le numéro 1 mondial, revenant même à deux sets partout. Le Serbe s’en est finalement sorti en 4h32 et cinq manches serrées, 6-3, 6-7(1), 6-4, 4-6, 6-3. Il affrontera mardi le Japonais Kei Nishikori (N.7) qui a écrasé Jo-Wilfried Tsonga (N.9).

Chapeau Gilles Simon ! Rarement depuis l’avènement du grand Novak Djokovic en 2011 un Français n’avait à ce point poussé Novak Djokovic dans ses retranchements. Après un premier set perdu logiquement 6-3, Simon a remis les pendules à l’heure en faisant déjouer son adversaire qui ne s’attendait peut-être pas à tant de résistance de la part d’un joueur qui ne l’avait battu qu’une fois en dix confrontations (à Marseille en 2008). En remportant ce tie-break (7-1) après avoir sauvé 11 balles de break dans ce deuxième acte, Gilles Simon a mis fin à une série de 26 sets gagnés consécutivement par le Serbe. 

Simon "cuisine" Djokovic

La tactique du natif de Nice était parfaite. Ne pas trop reculer, accepter de durcir les échanges pour faire travailler son rival, aller souvent sur son coup droit pour le contraindre à l’erreur (ce qui a bien fonctionné avec de nombreuses fautes directes du Slave, 100 au total !) et saisir toutes les opportunités afin de semer la graine du doute dans la confiance quasi inébranlable du maître de la planète tennis.

Dans le troisième acte, Djokovic se détachait malgré tout pour mener 3-0 avant de manquer totalement son jeu de service pour permettre à Simon de revenir à 3-2 puis de recoller à 3-3. Le quintuple lauréat de l’Open d’Australie mettait toutefois un coup d’accélérateur à 5-4 et poussait Simon à la faute après un long échange du fond du court. Le set tombait dans son escarcelle (6-4).

Simon recolle à deux sets partout

Au début du quatrième set, Simon gâchait cinq balles de break en deux jeux. Djokovic tenait bon et c’est le Serbe qui se procurait à son tour deux balles de break sur l’engagement adverse. Les deux hommes tenaient finalement jusqu’à 4-4, moment choisi par le Français pour porter l’estocade et ravir enfin le service du numéro 1 mondial. Cuisinant son vis-à-vis, Simon se procurait deux balles de set à 40-15 mais Djokovic serrait le jeu.

Sur la troisième, le Belgradois lâchait un retour de coup droit magnifique. Mais sur la quatrième, le Serbe manquait un revers pour une faute de placement : après 3h50 de jeu, Gilles Simon recollait à deux manches partout pour le plus grand plaisir des spectateurs de la Rod Laver Arena largement acquis à la cause du Frenchie.

27 quarts de finale consécutifs en Grand Chelem

Dès le début du cinquième, Djokovic accentuait la pression sur Simon. Mené 40-0 à 2-1, le Serbe enchaînait cinq points consécutifs pour breaker et rappeler à la foule qui était le patron. Il se détachait à 4-1 face à un Simon accusant un peu le coup. Moins fébrile, plus expérimenté, Nole avait clairement haussé son niveau de jeu en trouvant notamment une longueur de balle digne de son statut. En face, le Français semblait résigner devant tant de facilité retrouvée. Il concédait de nouveau son engagement, permettant à Djokovic de servir pour le match. Au prix d’un bel effort, Simon ravissait l’engagement adverse pour revenir à 2-5 puis 3-5. Avant de finalement de craquer (6-3) au terme d’une belle prestation certes inachevée.

Grâce à ce succès, Novak Djokovic égale le score de Jimmy Connors de 27 quarts de finale de suite en Majeurs. Il s'approche à sept longueurs du record détenu par Roger Federer qu'il pourrait égaler à l'US Open 2017. Autre statistique parlante, le Slave a remporté son 26e match en cinq sets pour seulement 8 défaites. Un pourcentage de victoires digne des plus grands dont Bjorn Borg.

Djokovic: "Gilles ? Le meilleur contreur"

"C'est un contreur formidable", a confié Novak Djokovic au micro de Jim Courier après la rencontre. "Peut-être le meilleur. Il a déjà battu tous les grands joueurs. Félicitations à lui pour ce qu'il a fait aujourd'hui". Interrogé sur son prochain adversaire, Kei Nishikori, Nole a d'abord répondu par une pirouette en parlant de leur sponsor commun. "Notre sponsor gagnera quel que soit le vainqueur. J'ai perdu contre lui à l'US Open 2014. J'espère que je serais capable de faire baisser les fautes directes face à lui". 

"La plupart des joueurs font des fautes directes face à moi parce que c’est mon style", a explqué Gilles Simon en conférence de presse. "Je n’ai rien appris. Je savais que je pouvais lui poser des problèmes. Vous, peut-être pas…", a-t-il dit aux journalistes présents.

Résultats des 8e de finale

Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Gilles Simon (FRA/N.14) 6-3, 6-7 (1/7), 6-4,  4-6, 6-3
Kei Nishikori (JPN/N.7) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.9) 6-4, 6-2, 6-4
Tomas Berdych (CZE) bat Roberto Bautista (ESP) 4-6, 6-4, 6-3, 1-6, 6-3

Le tableau Messieurs de Melbourne

Sur le même sujet

Euro 2016 : Toute l'actualité et 100% des matchs en direct