Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Tsonga et Llodra arrachent la finale

Tennis - Tsonga et Llodra arrachent la finale

Publié le 03/08/2012 | 21:28, mis à jour le 13/03/2013 | 15:42

Tsonga et Llodra arrachent la finale

Jo-Wilfried Tsonga et Mickaël Llodra célèbrent leur victoire en demi-finale du tournoi olympique londonien (LUIS ACOSTA / AFP)

Au bout du suspense, la paire Tsonga/Llodra a décroché son billet pour la finale du tournoi olympique en battant Feliciano Lopez et David Ferrer sur le gazon de Wimbledon. Gasquet et Benneteau se sont eux inclinés face aux frères Bryan et disputeront donc la petite finale, avec la médaille de bronze en ligne de mire.

Historique! Pour la première fois depuis 1912, une paire française disputera la finale du tournoi olympique de double. Un siècle après le triomphe d'André Henri Gobert et Maurice Germont lors des JO de Stockholm, Jo-Wilfried Tsonga et Michaël Llodra se sont offert la possibilité de marcher sur les traces de leurs illustres prédécesseurs. Les deux Français, qui ont sauvé quatre balles de match, rencontreront samedi en finale les frères Bryan.

Joie immense

Après 03h29 de jeu, Tsonga et Llodra sont tombés à la renverse, se sont enlacés et embrassés, avant de faire une "danse des pouces", fous de joie sur le court N.1 de Wimbledon, investi par une forte colonie de Français. La France est donc assurée de décrocher au moins une troisième médaille depuis la réintroduction du tennis en 1988 après l'argent d'Amélie Mauresmo en 2004 et le bronze d'Arnaud Di Pasquale en 2000. "C'est magique, s'est réjoui Llodra. C'est tellement bon de gagner comme ça. Le scénario était incroyable. Il y a quatre ans j'étais passé à deux points de la médaille. Cette fois je vais en ramener une à la maison. C'est génial."

En effet, pour Llodra, cette victoire sur le fil est une superbe revanche sur le sort, lui qui avait perdu, avec Arnaud Clément, la demi-finale des Jeux de Pékin en s'inclinant…19-17 au troisième set face à une paire suédoise. Lors du match pour la médaille de bronze, le Parisien s'était incliné face aux frères Bryan, qu'il retrouvera donc pour une finale qui vaudra de l'or.

Revivez les deux derniers points du match :

Gasquet/Benneteau, objectif bronze

"Ils ont été hallucinants", déclarait Richard Gasquet après le match. "Ils", ce sont les frères Bob et Mike Bryan, n°1 mondiaux en double depuis des années et véritables épouvantails du circuit. Défaits 6-4 6-4, les deux Français ont été surclassés. Ça ne s'est pourtant pas joué à grand-chose : une ou deux petites fautes d'inattention et le match, pourtant équilibré jusqu'à 4-4 au premier set, tourne en faveur des Américains. A 0-30 sur son service, Benneteau sort une volée et Gasquet rate un smash : jeu, break et set pour les Bryan.

Même scénario au 2e set, mais un peu plus tôt, à 2-2. C'est ce moment que choisi Richard Gasquet, impérial sur son service jusqu'à maintenant, pour faire une double faute et concéder son engagement. En 57 minutes, les Français s'inclinent sans avoir grand-chose à se reprocher. "On ne peut pas avoir de regret car on a aucune occasion, soulignait Benneteau. Au début du match, on les force à faire des volées de malade, et ils ne craquent jamais. A part quelques retours, ils n'ont pas loupé un coup du match. "Il faut être assez intelligents pour reconnaître que les mecs ont été très fort!", ajoutait Gasquet.