Partagez ce contenu avec vos amis Activer le partage

Vous lisez Absalon : à crever de rage !

Cyclisme - Absalon : à crever de rage !

Publié le 12/08/2012 | 15:05, mis à jour le 13/03/2013 | 15:42

VTT : Abandon d'Absalon

Julien Absalon (Pierre Teyssot / AFP)

Victime d'une crevaison, le Français Julien Absalon a dû abandonner lors de l'épreuve de VTT dont il était le double tenant du titre. C'est le Tchèque Kulhavy qui s'est imposé au sprint devant le Suisse Schurter. Pour Absalon, qui visait une troisième médaille d'or consécutive dans l'épreuve du cyclo-cross, le coup est dur, très dur...

Julien Absalon, qui déclarait qu'il pensait à cette course "une semaine après sa médaille d'or à Pékin", doit être bien déçu aujourd'hui. Ses espoirs d'un fabuleux triple olympique se sont envolés à mesure que son pneu se vidait de son air.  A l'instigation du Suisse Nino Schurter, la course était partie sur un rythme  très élevée sur le parcours très technique de Hadleigh Farm mais Absalon semblait parfaitement dans le rythme. D'autant plus rageant. Le Tricolore, sacré en Cyclo-Cross en 2004 et 2008, ne rejoindra pas son compatriote Tony Estanguet au rang des triples médaillés d'or sur trois Olympiades. La médaille d'or est maintenant autour du cou de Jaroslav Kulhavy, auteur d'un sprint magnifique pour se défaire du Suisse Nino Schurter. L'Italien Marco Aurelio Fontana complète le podium.

La victoire de Kulhavy :

"Le pire scénario possible"

"C'est le pire scénario possible, celui que j'avais imaginé mais que je  pensais improbable, une crevaison dans le premier tour", a déclaré Absalon. "A mon avis, je suis parti avec une crevaison lente, je ne vois pas d'autre  explication, car je n'ai rien tapé ensuite", a-t-il ajouté. "Sur la ligne de départ, je sentais un pneu mou mais je me suis dit "C'est  dans la tête". Dans la première longue montée, j'ai vraiment tout donné pour  pouvoir basculer au sommet, je me suis fait un peu peur dans la descente avec  la roue qui commençait à partir en vrille. J'ai changé la roue et quand je suis  passé sur la ligne d'arrivée, j'au vu que j'avais 55 secondes de retard", a  poursuivi le double champion olympique. "Je me suis démobilisé, je me suis dit que ça ne servait à rien, qu'une  médaille était totalement impossible", a déclaré le tenant du titre.

Les dernières semaines n'ont guère souri au Français, quintuple vainqueur  de la Coupe du monde de cross-country entre 2003 et 2009: il avait lourdement chuté lors d'une épreuve de Coupe du monde fin juillet à Val d'Isère. Il avait  glissé dans une descente et avait été percuté par d'autres concurrents avant de  se plaindre de douleurs à un poignet. Il s'était rassuré rapidement en remportant une épreuve en Belgique début  août. Mais la malchance à retrouvé sa trace en Grande-Bretagne. Au plus mauvais moment... A 32 ans, le Français, qui ne sera certainement pas de l'aventure au Brésil en 2016, ne méritait une sortie aussi injuste.

La réaction d'Absalon après son abandon :